Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/34/d561360984/htdocs/travellingminions/wp-content/plugins/font-customizer/font-customizer.php on line 227

Warning: Declaration of Walker_CategoryDropdown_Custom::start_el(&$output, $category, $depth, $args) should be compatible with Walker_CategoryDropdown::start_el(&$output, $category, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /homepages/34/d561360984/htdocs/travellingminions/wp-content/themes/tourism-1-premium/functions.php on line 164
Les chutes d’Iguazú : côté argentin et brésilien, en deux jours - travelling-minionstravelling-minions/* Setting : h2_headings */ h2 { font-family : 'Devonshire'!important; }
Searching
Please wait

Les chutes d’Iguazú : côté argentin et brésilien, en deux jours

Publié le:
 10 avril 2016

Les Chutes d’Iguazú (ou encore « Las Cataratas ») sont placées pile à la frontière entre l’Argentine et le Brésil et c’est d’ailleurs pour cela qu’il est possible de les observer des deux pays.

-Bonus vidéo en fin d’article-

Elles appartiennent tout de même à 80% au sol argentin :

chutes argentine et bresil

De chaque côté de la frontière donc, les chutes font partie d’une réserve naturelle au sein d’un parc national.

De quel côté les voir ?

Si on a le temps de les voir seulement d’un côté, il vaut mieux privilégier l’Argentine sinon on reste un peu « sur sa faim ».

Cela dit, il est selon nous complémentaire d’en profiter des deux côtés car le spectacle est différent. Et on peut littéralement parler d’un spectacle car elles sont grandioses et gigantesques !

Pour être plus précise, on parle exactement d’un ensemble de 275 cascades formant un rideau d’eau de 3 kilomètres environ.

iguazu12

La plus haute de ces chutes atteint les 90 mètres de hauteur et on l’appelle même « la gorge du diable ». L’ensemble des cascades déverserait jusqu’à 2 506 m3 par seconde.

Quand on les voit, on se dit qu’elles sont à la fois une merveille et une force de la nature !

Jour 1 – les chutes du côté argentin :

On a l’impression d’être dans un parc d’attraction avec le petit train qui circule au milieu du site et qui permet de vous déposer gratuitement à différents points de départ des visites.

petit train iguazu

Autant vous dire que malgré sa grande capacité d’accueil, les places sont très convoitées et il faut souvent attendre 30 minutes pour avoir le prochain train.

Nous l’avons pris dès le départ pour rejoindre la cascade reconnue comme étant la plus impressionnante, la fameuse « gorge du diable ».

Bien qu’elle soit en effet démesurée et remarquable, la fine vapeur d’eau due aux éclaboussures en contrebas formait comme un brouillard nous empêchant de profiter pleinement de l’immensité.

Du coup, nous avons trouvé plus spectaculaire en continuant notre visite par la suite.

iguazu15

iguazu14

En tous cas le site est propre, bien entretenu, accueillant et arboré.

On a été accompagnés toute la journée d’une nuée de papillons.

On ne sait pas pourquoi mais c’est LE lieu de rassemblement de ces petites bêtes volantes. J’en ai jamais vu autant d’un seul coup à un même endroit. Et certains sont énormes !

papillon iguazu

On croise aussi beaucoup de coatis, petits animaux qui me font penser aux ratons laveurs.

coati2

regroupement de coatis

Mais malgré leur air tout mignon, ils n’en demeurent pas moins sauvages et donc potentiellement agressifs.

Ne pas essayer de les toucher ou les approcher de trop près… ah et évitez absolument de manger en leur présence, ils voudront vous voler votre nourriture. Un peu comme les singes en fait (qui ne nous manquent pas du tout au passage! Haha)

Aussi, le site est très grand et il faut au moins 6h pour arpenter les différents sentiers et observer les chutes sous différents angles.

iguazu13

iguazu11

iguazu9

Et même encore plus de temps si on profite d’autres activités sur place (moyennant des frais supplémentaires), comme notamment prendre un « jet boat », un bateau puissant qui vous baladera aux pieds des chutes.

Plusieurs circuits ont été aménagés dans la forêt ;

iguazu17

mais aussi via différentes passerelles qui passent au dessus du fleuve pour rejoindre les cascades.

iguazu16

On vous propose un aperçu de la carte touristique du parc pour avoir une idée globale :

Mapa 2011 neutro para APN

Il est possible de s’approcher à quelques mètres seulement des chutes.

iguazu4

On a pas mal crapahuté car il y a plein de points de vue.

Mais cela vaut tellement le coup ! C’est impressionnant et magnifique à la fois.

iguazu10

NB : Prévoyez des tongs et une tenue qui sèche facilement ou bien un poncho car on se fait pas mal éclabousser : ) Bon, il faisait super chaud pour nous ce jour là, ça aide aussi !

Comment y accéder :

Il faut tout d’abord se rendre dans la ville de « Puerto Iguazú » en Argentine qui se trouve à une vingtaine de kilomètres de l’entrée du parc national.

Pour s’y rendre du centre ville donc, il faut emprunter un bus au terminal de bus.

Ce n’est pas ce que nous avons fait donc je suis incapable d’en dire plus en termes de temps de trajet et de coûts.

Cela dit, si c’était à refaire, nous opterions pour cette solution. Car en ce qui nous concerne, notre hôtel étant excentré, on a décidé de passer par leurs services de taxi à eux et avons payé 200 pesos argentins (12 euros) pour deux personnes en aller-retour.

NB : Pour entrer dans le parc national côté argentin et donc accéder aux chutes, comptez 520 pesos argentins (32,75 euros) pour deux personnes. Et attention, le paiement doit se faire exclusivement en pesos argentins et en liquide.

Jour 2 – les chutes du côté brésilien

Le site est complètement différent et beaucoup plus réduit donc on en fait bien plus vite le tour !

iguazu3

Encore une fois, voilà un plan global du parc et des chutes via leur carte touristique :

iguaçu Bresil

On passe limite plus de temps dans les transports et navette jusqu’au sentier regagnant les chutes qu’à voir lesdites chutes.

En effet, en plus ou moins 1h30 le tour est joué.

Mais ce qu’on y voit n’est pas pour autant décevant, bien au contraire !

Cette fois pour les chutes, il y a un seul et unique sentier. Pendant 20 minutes on descend progressivement en admirant le spectacle des chutes au loin grâce à différentes plateformes de points de vue.

iguazu5

iguazu7

iguazu6

(Prévoyez le spray anti moustiques car en tous cas pour nous, en plus d’une chaleur écrasante, le taux d’humidité devait battre tous les records).

Ce qui est fantastique du côté brésilien, c’est quand on arrive au bout du sentier : une passerelle nous plonge presque au cœur des chutes.

iguazu2

Attention ça mouille et pas qu’un peu !

nous chutes

À l’entrée de ce parc, une navette/bus récupère les visiteurs pour regagner le sentier d’accès aux chutes (environ 11 kilomètres de trajet).

Et avant cela en route, plusieurs arrêts optionnels sont possibles pour profiter d’autres activités (à payer en supplément de l’entrée au parc) : rafting, descente en rappel, randonnée de 9kms dans la flore et faune environnante du parc, tour en hélicoptère, tour en bateau etc.

Comment y accéder :

Il faut se rendre dans la ville brésilienne de « Foz do Iguaçu », étant proche des chutes brésiliennes (elle se trouve à environ 24 kilomètres de l’entrée du parc national).

De là, c’est très simple, il suffit de prendre le bus numéro 120 du terminal de bus urbain (pour les trajets locaux et courts) de la ville.

Le ticket de bus coûte 3,20 R$ (0,80 euros) par personne et par trajet. Quant au temps de trajet il est d’environ 40 minutes.

NB : Pour entrer dans le parc national côté brésilien et donc accéder aux chutes, comptez 114,60 R$ (28 euros) pour deux personnes.

Si on veut accéder aux chutes brésiliennes en partant de l’Argentine directement, il est possible de faire l’aller-retour dans la journée en prenant le bus et en évitant les formalités douanières.

Pour notre part on partait au Brésil pour y rester ensuite.

Au terminal de bus de « Puerto Iguazú » en Argentine, il est aisé de trouver une compagnie de bus (notamment la « Rio Uruguay ») qui parte pour le Brésil (le bus passe environ toutes les heures et il y en a jusqu’à 18h30).

Le billet de bus nous a coûté environ 3,50 euros par personne et en 10 minutes nous sortions du territoire argentin : un coup de tampon et hop.

Même pas un kilomètre plus loin on faisait aussi tamponner notre passeport pour l’entrée au Brésil, on n’a même pas eu à faire contrôler nos bagages ou quoique ce soit.

On pensait devoir attendre un nouveau bus ensuite en descendant pour les formalités douanières à la frontière mais non il a attendu, on a donc pu remonter dans le même pour poursuivre notre route.

On ne sait pas si c’est comme cela chaque fois donc dans le doute, mieux vaut être prudent et ne pas prendre le dernier bus à 18h30 de « Puerto Iguazù ». Car si ce bus n’attend pas à la douane ensuite, plus aucun bus ne passera.

Puis en 15 minutes ensuite nous arrivions à « Foz do iguaçu » au Brésil, le procédé est donc assez rapide.

Après ces merveilles qu’on a eu la chance de découvrir et adoré, nous avons ensuite continué notre route dans le pays, nous enfonçons un peu plus dans les terres brésiliennes.

C’est parti pour la côte Sud-Est avec l’île de « Florianopolis » !

One Comment

  1. magnifique vidéos , .merci .J’attend la suite avec Impatiente .

Leave a Reply

New York
6°
partiellement nuageux
humidité: 54%
vent: 7m/s NO
MAX 13 • MIN 6
9°
Dim
9°
Lun
5°
Mar
11°
Mer
7°
Jeu

En Tour du Monde durant:

Recherche

Suivez-nous sur Instagram


Warning: preg_match(): Compilation failed: invalid range in character class at offset 11 in /homepages/34/d561360984/htdocs/travellingminions/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/render_engine.php on line 526

Warning: preg_match(): Compilation failed: invalid range in character class at offset 11 in /homepages/34/d561360984/htdocs/travellingminions/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/render_engine.php on line 526

Warning: preg_match(): Compilation failed: invalid range in character class at offset 11 in /homepages/34/d561360984/htdocs/travellingminions/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/render_engine.php on line 526

Fatal error: Uncaught Exception: Template 'templates/form/web/widgets/#type.html' not found ! in /homepages/34/d561360984/htdocs/travellingminions/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/render_engine.php:723 Stack trace: #0 /homepages/34/d561360984/htdocs/travellingminions/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/render_engine.php(454): WYSIJA_help_render_engine->_loadTemplate('templates/form/...') #1 /homepages/34/d561360984/htdocs/travellingminions/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/render_engine.php(169): WYSIJA_help_render_engine->_parse('\n{include file=...') #2 /homepages/34/d561360984/htdocs/travellingminions/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/form_engine.php(747): WYSIJA_help_render_engine->render(Array, 'templates/form/...') #3 /homepages/34/d561360984/htdocs/travellingminions/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/form_engine.php(637): WYSIJA_help_form_engine->render_web_body() #4 /homepages/34/d561360984/htdocs/travellingminions/wp-content/plugins/wysija-newsletters/view in /homepages/34/d561360984/htdocs/travellingminions/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/render_engine.php on line 723