/* Setting : h2_headings */ h2 { font-family : 'Devonshire'!important; }
Searching
Please wait

Planifier Son Itinéraire

Publié le:
 19 février 2015

Préparer son itinéraire n’est pas une mince affaire.

En effet, après avoir pris la décision à proprement parler du grand départ et considéré le budget, il y a ensuite une question majeure qui se pose car cela conditionnera tout le voyage, à savoir: Quel itinéraire allons nous choisir ?

Car oui, il est possible aussi de partir sans itinéraire et plus ou moins au grès du vent mais la réalité nous rattrape vite: il faut pouvoir tout calculer, anticiper les visas et les vaccins etc. Donc un itinéraire semblait incontournable pour nous. D’autant plus quand l’un des deux dans le couple est un maniaque de l’organisation…

Il faut donc tout d’abord se demander de quoi nous avons envie et qu’est ce qui est vraiment possible/envisageable ?

 

DSCN0996

 

  • Avant tout, un facteur important de l’itinéraire est de savoir quel moyen de transport principal on va utiliser. Dans notre cas, nous avons longuement hésité entre l’achat d’un camping-car et plus simplement l’achat de billets d’avion.
    Nous avons opté pour l’avion mais cette partie sera abordée et détaillée à plus juste titre dans la section Les moyens de transport

Pour notre part, nous avons exclus dans un premier temps tout facteur externe et nous nous sommes vraiment demandé ce qui serait, pour chacun de nous deux, le voyage idéal et rêvé. Ce qui est une partie fort agréable dans toute cette préparation.

→ Ainsi, nous avons sélectionné chacun de notre côté (sans se concerter d’abord) à l’aide d’une carte du monde les pays dans lesquels une visite s’imposait puis nous avons comparé nos cartes. (Hmm, les quelques tâches de café en bas de la photo sur la map prouvent que plancher sur l’itinéraire nous a demande de l’énergie…). A notre bonne surprise, nous étions à peu près sur la même longueur d’onde et les choix se sont donc fait sans peine, sans que l’un d’entre nous n’ait eu l’impression de « sacrifier un pays ».

 

Photo modif 3

 

  • Après l’utopie et le voyage de rêve, nous sommes restés réalistes et avons choisi notre voyage évidemment en fonction de nos envies mais surtout en fonction du coût de la vie dans chaque pays.Cependant, comme nous ne voulions pas laisser tomber certains pays bien que chers, nous avons simplement limité la casse en y restant moins longtemps (Comme par exemple au Japon, en Chine et en Nouvelle Zélande)

 

  • Un autre facteur important dans nos choix de pays a été la difficulté d’accès et de vie dans ce pays. Nous pensons notamment aux chocs culturels trop brutaux et aussi aux risques liés à la criminalité, terrorisme… Nous ne sommes à l’abri de rien nulle part évidemment mais il y a quand même des endroits que nous souhaitons éviter pour des raisons évidentes dans le contexte actuel. Nous pensons notamment à la Russie, l’Inde, la Colombie etc.

 

Grâce au planificateur à contre sens , nous avons pu mettre tout cela en musique. Et surtout, avoir grâce à ce logiciel un estimatif du coût de la vie dans chaque pays et jeter un œil aux saisonnalités de chaque pays, car il est important de savoir quand il est favorable ou non de partir sur telle ou telle partie du globe.

C’est d’ailleurs la saisonnalité qui a déterminé notre date de départ au 28 Juin 2015 afin d’être en été partout (passer Noël en maillot de bain sur la plage de bondi Beach en Australie, une bière a la main, ça dégoute quelqu’un !?)
Même si cela a aussi son lots d’inconvénients avec le tourisme de masse en été (ce qui signifie des lieux plus bondés et des prix plus élevés qu’habituellement) et la saison des pluies ça et la… Mais le verdict est sans appel: on préfère avoir CHAUD !

Voici ci-dessous notre itinéraire et un peu plus de détails:


Détails de l’itinéraire sur le planificateur voyages


ASIE:

Le Japon: Nous reconnaissons que le choc en arrivant au Japon qui est notre première destination risque d’être important (notamment avec la barrière de la langue) mais c’est une culture qui est aussi fascinante et où les gens paraissent faire preuve d’un profond respect. De plus, le Japon est considéré comme un des pays les plus sûrs au monde. Cela a donc conforté notre choix.

La Chine : Quitte à être en Asie, autant passer dans LE pays asiatique par excellence dont on parle sans arrêt et notamment en terme de croissance économique. Au delà de ça, la Chine, c’est aussi une découverte culinaire extraordinaire, une culture bien à elle, des mégalopoles emblématiques, des lieux majestueux. Et encore tant d’autres choses à découvrir.

Philippines-Thailande-Indonesie-Malaisie: Il a fallu faire des choix. En effet, dans cette lignée se présentent aussi le Laos, le Cambodge et bien d’autres. Toutes ces destinations représentent pour nous des décors de cartes postales et aussi des destinations qui représentent un faible budget. Mais on ne peut pas tout faire alors il a fallu trancher, plus ou moins au feeling ici.

Singapour: Certes, il s’agit de la ville la plus chère au monde mais c’est aussi une ville qui nous semblait atypique dans le tableau asiatique. De plus, cette ville se situe dans la continuité de la Malaisie.

OCÉANIE:

Australie: Un incontournable à notre sens ! Barrière de corail et compagnie nous voilà !

Tasmanie: On l’avoue, on aurait pu s’en passer mais c’est un peu notre petit bonus de l’Océanie. Après avoir pris le billet on s’est dit qu’on aurait finalement pu garder ce budget pour la NZ mais la Tasmanie offre une telle richesse de paysages que l’on a hâte d’y être.

AMÉRIQUE DU SUD:

Là aussi nous avons eu des choix à faire. Le Chili, le Pérou, l’Argentine et le Brésil restent relativement chers apparemment par rapport à ce que nous nous imaginions mais nous pensons avoir privilégié les pays les plus touristiques et donc peut-être les plus sécurisants de la zone. Et puis ne serait-ce que pour la beauté du site du Machu Picchu, le bœuf argentin et les routes des vins, on fonce! Quant à la Bolivie, nous l’avons rajoutée sur la fin des préparatifs, les paysages à couper le souffle et le  désert de sel auront eu raison de nous.

AMÉRIQUE DU NORD:

Les États-Unis: LE passage obligé pour les grands fans du « American way of life » que nous sommes.

———————————-

Photo modif 2

NB: Globalement, nous sommes satisfaits car nous allons à priori traverser tous les pays qui nous tenaient vraiment à cœur ! Même si parfois cela peut paraître express pour des raisons financières…

En tous les cas, ce que nous savons à l’heure actuelle, à quelques semaines du départ c’est que nous sommes partis pour 15 mois et que seule la première grosse partie du voyage est définitive (ben oui, billets d’avion obligent), c’est à dire après le passage du Pacifique à notre arrivée au Chili.

→ Nous sommes donc prêts à modeler différemment la fin du voyage, que ce soit pour des raisons financières, une envie de rester plus longtemps quelque part, une opportunité pour du boulot (Ben oui quoi, ça pourrait arriver avec l’envie et la motivation qui nous animent !)…
Ne pas avoir encore tous les billets et donc se laisser du suspens est un gros point positif pour nous… De plus, le but est bien de profiter du temps et de ne pas courir en parfait touriste à la recherche de la moindre visite, du moindre lieu mythique #à-ne-louper-sous-aucun-prétexte. Nous voulons avant tout être libres et se sentir à l’aise quoiqu’il arrive.

New York
4°
nuageux
humidité: 100%
vent: 1m/s OSO
MAX 5 • MIN 4
7°
Lun
4°
Mar
-2°
Mer
6°
Jeu
8°
Ven

En Tour du Monde durant:

Recherche

Vidéos

Suivez-nous sur Instagram

Abonnez-vous à notre newsletter

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Contribuer à notre voyage

Si vous souhaitez prendre part à notre expérience, n’hésitez pas à nous faire un don afin de prolonger notre aventure